COURT-BOUILLON DE POISSON À LA CRÉOLE

by Joyce
court-bouillon de poisson à la créole

[RECETTE EN FRANÇAIS ET EN CRÉOLE]
Un blog culinaire avec du soleil dedans SANS court-bouillon de poisson à la créole. Non mais sérieux ? Vous le croyez ça ? Ben nous non plus. Du coup, on rectifie ça TOUT DE SUITE ! Non mais…

Bien bonjour !
C’est qu’on en deviendrait malpolies tellement on est choquées de nous-mêmes !
Mais comment a t-on osé ?
J’espère que vous ne nous en voudrez pas trop pour cette grossière erreur, pour cet oubli inconcevable.

Bon, maintenant qu’on s’est bien flagellées (ça vous a plu ? 😉 ), on va pouvoir se remettre au calme en cuisine et parler court-bouillon de poisson à la créole.

LE COURT-BOUILLON ET LES ANTILLES

Alors aux Antilles, en Guadeloupe et en Martinique, il y a la mer, tout autour. Scoop.

Et là où il y a la mer, il y a des pêcheurs.
Vous ne serez donc pas étonné que le poisson tienne une place prépondérante dans notre culture culinaire donc.

Petite fille de pêcheur, je n’échappe pas à la règle évidemment.
Donc depuis ma plus petite enfance, limite en biberon, j’ai toujours mangé du poisson. De toutes les façons qui soient : en court-bouillon, frit, en blaff. Plus rarement poché (ce qui est toutefois très proche du blaff, les épices en plus) et encore plus rarement en papillote. Mais grandissant, j’ai me suis tout de même offert quelques opportunités de tester de nouveaux modes de cuisson, et bien sûr de non cuisson avec les sushis et autre sashimis !

J’ai choisi mon camp camarade. Ou plutôt deux camps : le court-bouillon et le cru !

LE CHOIX DU POISSON

Alors au risque de me faire huer et conspuer sur la place publique… j’ai quand même du mal avec le poisson en métropole. Un petit problème de goût intrinsèque du produit.
Du coup, je suis hyper difficile dans mes choix et j’opte selon les recettes pour 3 d’entre eux en variant peu : le saumon (évidemment), le maquereau et le rouget. C’est à peu près tout.
J’espère que vous ne m’en voudrez pas trop pour ma franchise.

C’est que, pour comprendre, il faut avoir pu comparer. Si vous n’avez jamais mangé de poissons des Antilles, vous me prenez pour une dingue et ne voyez pas du tout où est le sujet. Et pourtant…

Oui ok, ça fait chauvine de dire que notre poisson est meilleur qu’ailleurs. Peut-être. Ou pas !
Un vivaneau, un poisson chat, nan mais le goût du poisson à lui tout seul, sans plus que ça… Non vraiment on confirme : il faut tester et après, ben vous me direz 😉

RETOURS D’EXPÉRIENCE, ALORS CE COURT-BOUILLON DE POISSON À LA CRÉOLE, FACILE OR NOT ?

Bien sûr, ayant baigné dans le court-bouillon (au sens figuré du terme hein), je ne peux que vous dire que c’est facile.
Mais ça l’est vraiment.
C’est surtout ultra rapide. Vous faîtes cuire le riz qui l’accompagne simultanément et votre repas est prêt en quoi ? 15 minutes. Grand max.

L’étape à ne surtout pas zapper c’est la marinade du poisson.
La seule chose qui fait que c’est un peu compliqué d’improviser un court-bouillon de poisson à la créole.
“Oh tiens, je me ferais bien un p’tit court-bouillon de poisson à la créole moi tout de suite là maintenant !”

Nan, ça va pô être possible. On va devoir attendre au moins une petite heure. 4 heures serait même encore mieux.

Donc tout réside dans les épices, vous l’aurez bien capté.

Après, il reste un point d’attention majeure : la cuisson.
Le poisson cuit vite. Et n’oubliez pas que vous le mettez dans une sauce déjà bien chaude, bouillonnante.
Court… bouillon… ! Ayé c’est plus clair sur le nom pour celles et ceux qui auraient un doute ? lol

Plus sérieusement, ne gâchez pas votre super repas pour cause d’inattention sur le temps de cuisson.
Selon la taille de vos poissons 10 minutes suffisent largement et maximum.
Sinon vous risquez de les voir se désagréger dans votre sauce.
Et vous serez triste.
Nous, on veut pas que vous soyez triste hein !

Allez, on vous laisse préparer vos valises direction les Tropiques !
Pour parfaire tout cela, un petit “West Indies” de notre regretté chanteur de Kassav, Patrick Saint Eloi. Patriiiiiiiick !!

Tchusss

PS : dans la série nos classiques, passez faire un tour du côté de nos bokits chéris (ici). On dit ça, on dit rien…

court-bouillon de poisson à la créole

COURT-BOUILLON DE POISSON À LA CRÉOLE

[RECETTE EN FRANÇAIS ET CRÉOLE] Un blog culinaire avec du soleil dedans SANS court-bouillon de poisson à la créole. Non mais sérieux ? Vous le croyez ça ? Ben nous non plus. Du coup, on rectifie ça TOUT DE SUITE ! Non mais... SALÉS COURT-BOUILLON DE POISSON À LA CRÉOLE European Imprimer
Nb pers.: 4 Prépa: Cuisson:
Pause 200 calories 20 grams fat
Avis 5.0/5
( 2 avis )

LES 'TITES COURSES

1 kg de poisson frais
2 tomates bien mûres ou une boite de pulpe de tomates
1 cc de concentré de tomate
2 cs d’huile de roucou
1 oignon
Cives
Le jus de 2 citrons verts
2 piments végétariens (ou forts en goût)
3 gousses d’ail haché
Thym
Sel et poivre


KRÉYOL VERSION

1 kg poisson fré
2 tomate bien mi ou an bwèt tomate
1 cc konsantré tomate
2 cs luile à roucou
1 zon’yon
Siv
Ji à dé sitwon vèr
2 piman véjétarien (ou fô)
3 gousse lay aché
Tin
Sèl épi pwav

LET'S GO

Si vous n’avez pas la chance d’avoir un poissonnier qui le fait pour vous, écailler, évider et nettoyer les poissons.

Préparer une marinade avec le jus d’1 citron, des cives émincées, 1 gousse d’ail et un peu de thym, 1 verre d’eau. Y intégrer le poisson. Réserver au frais pour au moins 2h.

Faire chauffer l’huile de roucou dans un faitout.
Ajouter l’oignon, les cives hachées.
Faire blanchir quelques instants.

Ajouter le concentté de tomates. Remuer.
Ajouter ensuite les tomates en morceaux, remuer un peu puis mouiller à l’aide de la marinade du poisson.
Laisser revenir le tout 5 min environ.
Ajoutez le poisson.

Puis, le piment végétarien

Laisser mijoter une petite dizaine de minutes en pensant à le retourner à mi-cuisson..
Attention, le poisson cuit vite !

A la toute fin, ajouter une gousse d’ail hachée et le jus du 2ème citron.

Ajouter sel et poivre si besoin.

C’est prêt.


Si ou pa ni chans ni an marchan à poisson ki pé fèy baw, ékayé, vidé, rinsé poisson là.

Fè marinade là épi jis an sitwon, siv là (koupé piti piti), an gouss lay, ti zin tin, an vè dlo.
Semblé’y épi poisson là.
Mèt poisson là en réfrijératè là pou 2h ou bien pliss.

Chofé lhuile roucou là adan an fétou.
Mèt zon’yon là, siv là.
Fèy chuit an ti moman tou sel.
Mèt konsantré là. Riméy.
Mèt tomate là (koupé an ti môsso), riméy ti brin épi mèt marinade à poisson là adan’y.
Kitéy chuit 5 min.
Mèt poisson là épi piman là.
Kité’y chuit an dizèn minite.
Pa blié touné poisson là pou li bien chuit toute koté.
Tansyon aw, i ka chuit vite !

Mèt sèl épi pwav si ou senti ké y pa ni assé.

I paré !

Vous aimerez peut-être ceci

Laissez-nous un commentaire