CHOCOLAT CHAUD GWO kako*

by Tifanm
Chocolat chaud Gwo Kako

Vous grelottez pas vrai ? Si, si on voit bien que vous claquez des dents. Qu’est ce qui ne faut pas faire pour une tasse de chocolat chaud Gwo Kako* 🤭.

Oui y a un astérisque mais patience, je vous explique tout ça dans quelques instants. Of course, les initiés n’auront aucun mal à faire la traduction, mais pour tous les autres, petite explication de texte juste là !

LA MAGIE DU GWO KAKO*

Vous avez sans doute déjà entendu parler du fameux chocolat antillais. Oui oui c’est une véritable institution. Un incontournable des tables de fêtes. Il est souvent présent lors des grandes occasions, tout particulièrement en Martinique. Et sans rentrer dans le détail, sachez seulement que le processus de fabrication peut être long et demande un peu de patience. En effet, il s’écoulent souvent plusieurs semaines entre la récupération, le séchage, la torréfaction des fèves et la fabrication proprement dite des bâtons de cacao. De ce processus de fabrication dépendra l’arôme du chocolat. Autant dire l’importance qu’elle revêt.

 

SOUVENIRS BRÛLANTS

Je ne prétends pas détenir tous les secrets de la préparation du chocolat.  Mais aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours vu ma maman casser ses cabosses, nettoyer, sécher et griller ses fèves de cacao afin façonner elle-même les fameux bâtons de kako (les bâtons de cacao).

Le samedi ou le dimanche matin quand on n’était pas pressés par le temps, elle nous préparait un délicieux chocolat fumant, onctueux et tellement parfumé qui avait le pouvoir de nous tirer du lit à une de ces vitesses. Ces jours là, jamais personne ne rechignait. Inutile de préciser qu’on s’en faisait une véritable fête de ce chocolat. Oui là, j’ai les yeux mi-clos et le nez retroussé, humant le fond de l’air, à la seule évocation de ce souvenir !

Aujourd’hui encore, dès qu’on en a l’occasion, il n’est pas rare qu’on lui tourne autour comme des gosses de 5 ans pour qu’elle nous fasse son petit chocolat aux délicieuses notes de noisettes grillées et d’essence amère. Un délice je vous dis.

Allez-y, fermez les yeux ! Vous sentez ça ? Chocolat chaud gwo kako*

Vous aussi vous avez 5 ans.

Ces fêtes ont une saveur toute particulière avec une seule gorgée de doux breuvage.

 

Bonnes fêtes !

 

 

 

 

 

 

Chocolat chaud Gwo Kako

Penci Recipe Demo

Vous grelottez pas vrai ? Si, si on voit bien que vous claquez des dents. Qu'est ce qui ne faut pas faire pour une tasse de chocolat chaud Gwo Kako* 🤭. BOISSONS CHOCOLAT CHAUD GWO kako* European Imprimer
Nb pers.: 4 Prépa: Cuisson:
Pause 200 calories 20 grams fat
Avis 5.0/5
( 1 avis )

LES 'TITES COURSES

100 g de chocolat

L’équivalent de 3 à 4 cs de «kako» rapé

500 ml de lait

200 ml de lait concentré sucré

1/2 gousse de vanille

1 bâton de cannelle

1 zeste de citron

Maîzena

Essence d’amande amère

LET'S GO

Dans une casserole faire chauffer le lait écrémé avec la vanille, la cannelle et le zeste de citron. 

Raper le chocolat et délayer ensuite avec un peu de lait chaud. 

Verser le tout dans la casserole. Remuer et laisser cuire doucement une dizaine minutes.

Attention le lait ne doit pas bouillir.

Ajouter maintenant le lait concentré sucré selon vos goûts. Remuer. 

Maintenir sur le feu 10 min supplémentaires. 

Pour gagner en onctuosité, délayer 1 à 2 cuillèrées de Maïzéna dans 

un peu d’eau. Ajouter à la préparation. 

Le chocolat devrait épaissir au bout de quelques minutes. Bien remuer. 

Voilà, c’est prêt à déguster.

 

 

 

*Cacao des Antilles

 

 

 

 

 

Vous aimerez peut-être ceci

Laissez-nous un commentaire