PAIN AU BEURRE (PIN O BÈ)

by Joyce
Pain au beurre antillais

RECETTE EN FRANÇAIS ET EN CRÉOLE

Moun Matnik bien bonjou* !
Le pain au beurre devrait être déclaré monument culinaire historique et hautement protégé pour qu’il soit encore en circulation les 1000 prochaines années.
Est-ce que cette introduction vous donne une vague idée de l’amour que je porte au truc ? Hum… on est bien d’accord.

PARLONS-EN DONC

Le pain au beurre est une spécialité martiniquaise, largement démocratisée pour sévir presque autant en Guadeloupe.
Pendant longtemps, c’était l’incontournable de l’after pour toute fête familiale antillaise : mariage, baptême, communion.
On attendait impatiemment l’heure de la douceur matinale, systématiquement servi avec le chocolat péyi avec son parfum inimitable (on en parle bientôt de celui-là aussi tiens !).
Et puis à un moment on s’est demandé pourquoi attendre une occasion particulière.
On a alors commencé à en faire… pour le plaisir de faire d’en faire. Et d’en manger 😉
Sachant que plaisir est bien le terme, celui-ci s’est installé pour notre plus grand bonheur sur la table du petit-déjeuner ou du goûter sans autre raison particulière que de nous régaler.

Avec une bonne confiture maison à la goyave, à la banane ou toute autre saveur qui n’aspire qu’au voyage des papilles c’est une pure merveille.

Addictif avec un goût irrépressible de reviens-y, il a pour seul défaut d’être facile à faire.
Bah du coup… ben on en fait souvent. Et comme le pin o bè ça ne se raconte pas mais ça se vit, on vous partage ici la p’tite recette.
Et pour la peine, tout à notre joie, on vous a mis la recette en créole également. Chiche vous ne suivez que celle-ci ?!

RETOURS D’EXPÉRIENCE : LE PAIN AU BEURRE, FACILE OR NOT ?

Comme toute boulange, il suit les règles de base qui permette de garantir la bonne pousse de la pâte :
-tiédir et non chauffer le mélange lait-eau pour ne pas risquer de tuer la levure
-respecter le temps de pause
-pétrir suffisamment pour que la mie soit filante
A part ça, en termes de forme, même si la tresse à 3 branches façon couronne est la plus répandue, tout est permis !
Dans la limite de la décence bien sûr. Enfin, là vous faites bien ce que vous voulez 😉

Si d’aventure (on ne sait jamais) il vous restait du pain au beurre le lendemain, voici une recette de pain au beurre perdu qui pourrait vous plaire…

Tropicalement vôtre

*Chers martiniquais, bonjour !

PS : Cette recette est disponible en français ET en créole. Quand on aime on ne compte pas !

Pain au beurre antillais

PAIN AU BEURRE

Le pain au beurre est une spécialité martiniquaise, largement démocratisée pour sévir presque autant en Guadeloupe. Pendant longtemps, c’était l’incontournable de l’after pour toute fête familiale antillaise : mariage, baptême, communion. PETIT-DÉJEUNER/BRUNCH PAIN AU BEURRE (PIN O BÈ) European Imprimer
Nb pers.: 6 Prépa: Cuisson:
Pause 200 calories 20 grams fat
Avis 3.0/5
( 4 avis )

LES 'TITES COURSES

500g de farine
125g de beurre
100 ml de lait + 100 ml d’eau
1 sachet de levure du boulanger
1 œuf + 1 pour la dorure
1 cc de sucre
1 cc de sel


500g farin
125g bè
100 ml lèt + 100 ml dlo
1 saché lèvi boulanjé
1 zé + 1 zé pou doré pin la
1 cc sik
1 cc sèl

LET'S GO

Faire tiédir le mélange lait/eau.

En extraire quelques cuillères pour réactiver la levure dans un petit bol 10 min.

Faire fondre le beurre dans le reste du mélange tiède.

Dans un grand bol, mélanger la farine, le sel et le sucre.
Ajouter la levure, creuser un puit, ajouter l’œuf préalablement battu et enfin le mélange lait/eau/beurre.

Pétrir jusqu’à ce que la pâte ne colle plus au paroi (entre 5 et 10 min selon la mie souhaitée).
Laisser lever la pâte 1h à 1h30 à l’abri des courants d’air.

Dégazer la pâte puis faire 3 boudins de même taille-même diamètre et composer une tresse.

Badigeonner de jaune d’œuf et enfourner (préchauffage 180) pendant 35 à 40 min selon le four.
Laisser refroidir et se régaler !


Mèt lèt là é dlo la chofé.

Mèt 4ou5 cuyè a mélang la adan on bol é rajouté lèvi la é atan à péprè 10 min.

Mèt bè là adan restan a dlo é lèt la pou y fon.

Adan an gran bol, mélanjé farin la, sèl là é sik la.
Apré mèt lèvi là

Bat on zé adan an ti bol.

Fè an ti tou adan farine là, mèt zé là é rajouté mélanj à lèt-dlo é bè là.

Pétri pat la jis tan i pa ka kolé ankô (5-10 min si ou vlé on pat fin).
Kité pate la lévé 1h-1h30 adan on koté i pani ven ka pasé.

Lè ou vwè pate la lévé, tiré gaz là adan’y.
Fè 3 ti boul mim grosè la, lonji sé ti boudin là é trésé yo ansam.

Séparé blan é jaun a lot zé la é passé jaun la en lè pin trésé la

Mèt pin là adan fou la (fèy chofé à 180° avan) é fè y tchuit 35-40 min dapré fou la ou ni la.

Kité pin o bè là fwadi.

A lè ou pé manjé y !

Vous aimerez peut-être ceci

Laissez-nous un commentaire